Courcouronne reprend du service

Le soleil pointait le bout de son nez et le vent un peu comme hier, variable si bien que le standard 3 plumes n’était pas dépaysé. Les 2 captures ci- dessous montrent un vent entre 6 mph et 12.5 mph.

Un vent du simple au double comme je le dis et qui donne du fil à retordre. En Indoor le vent est totalement maîtrisé mais en extérieur c’est le pilote qui doit s’adapter au vent.

je me suis bien amusé. Ce fut donc une séance bien gratifiante. je fus accompagné par les grosses voiles et même un deltaplane.

L’adepte de planche à roulette aerotractée n’a pas pu faire sa séance de glisse. Le vent n’était peut-être pas assez fort. Je ne sais pas ce que j’aime le moins entre les drôneux et les Mountain boardeux ou landkiteux ?

Avec les beaux jours je vais devoir partager mes spots…. Juste pour le plaisir.

Impulsion par lancé en vol exterieur

Le pilotage du revo en extérieur est basé sur la différence d’incidence des 2 demi-ailes. En intérieur lorsque le vent relatif est très faible la technique du lancé permet de donner l’impulsion pour faire avancer une demi-aile. Cet accompagnement paraît contradictoire avec le pilotage canonique mais fait le job tant qu’on garde la tension des lignes.

la technique du lancé en gardant la tension permet de compenser le manque de vent relatif en indoor

Ce constat est-il applicable en extérieur ? En allant sur des festival et en côtoyant des pilotes expérimentés on peut observer les différents style de pilotage.

Vol en douceur ou saccadé

Le vol en team est plutôt canonique avec une utilisation quasi-exclusive de la différence d’incidence. Cela conduit à un vol doux et lent. Au contraire en individuel on remarquera un vol plus saccadé. Ce type de pilotage quand bien réalisé c’est-à-dire contrôlé mérite qu’on s’y attarde.

En vent fort l’incidence suffit à provoquer l’impulsion. En vent faible peut-appliquer la technique sus-citée ?

Impulsion par lancé

J’ai observé certain pilote initier la rotation par une impulsion de lancé sur l’avant de la demi-aile conjointement au freinage de l’autre. Partant d’un stop BA en haut, la main de l’aile qui avance ne se contente pas de lâcher le frein mais monte un peu pour donner une impulsion. Certes monter permet de relâcher aussi le frein puisque baisser les mains augmente la tension des freins.

Différents styles de vol

Cela me pousse à croire que le vol canonique permet de développer un certain niveau de maîtrise mais que pour aller plus loin l’étude des différents styles permet d’acquérir des compétences utiles en fonction des conditions de vent.

Premier vol du printemps

Aujourd’hui c’est le printemps. je suis allé inaugurer la saison sur mon spot de Vincennes.

Après plus d’une semaine d’arrêt et un peu contaminé par la pratique de l’indoor il m’a fallu reprendre un peu mes marques. En effet, encore à Marle j’ai essayé les Revo indoor home made de pratiquants de cerf-volant extérieurs et j’ai à chaque fois constaté le réglage très sur les freins (trop de frein à mon goût) de leur machine.

Le réglage du revo Indoor est plutôt neutre et pas trop freiné

La conséquence du passage de l’un à l’autre est donc un peu d’adaptation.

Cerf-volant Revolution Barresi semi-ventilé à Vincennes

Le vent entre 14 et 20 mph m’a fait sortir le semi-ventilé, en 3 plumes évidemment. Une petite pluie en début de séance me rappela qu’il faut souffrir pour savoir voler. Une grosse heure de vol à décortiquer le slide en cercle et à améliorer mes marches arrières, fut une remise en jambe dans ma préparation du CDF.

Aller on reprend le rythme: 3 entraînements par semaine.

Regardez “Indoor Marle 2018” sur YouTube

Festival Indoor de Marle c’est demain

Pour suivre la finale du championnat de FRANCE de Cerf-volant Indoor qui aura lieu demain 18 mars à Marle, vous pouvez consulter ce Blog ou ma chaîne youtube

Des photos viendront alimenter le premier tandis que des directs vidéos seront publiés sur le second. En espérant que le 4G fonctionne mieux à Marle qu’à Moissy.

Festival Indoor de Marle c’est demain

Pour suivre la finale du championnat de FRANCE de Cerf-volant Indoor qui aura lieu demain 18 mars à Marle, vous pouvez consulter ce Blog ou ma chaîne youtube

Des photos viendront alimenter le premier tandis que des directs vidéos seront publiés sur le second. En espérant que le 4G fonctionne mieux à Marle qu’à Moissy.

Rythme d’entrainement

Le cerf-volant pilotable en tant que pratique sportive n’échappe pas à la nécessité d’un programme d’entraînements surtout dans un objectif de compétition. Même dans une pratique purement loisirs, l’envie de progresser amène à s’interroger sur le meilleur moyen d’y parvenir.

La pratique du cerf-volant en France n’est cependant pas très académique et même dans son organisation sportive. Le cerf-volant est un sport-loisirs. Je vois souvent des pratiquants ne pas se donner les moyens de progresser car il faut y consacrer du temps. Il en résulte que les bons pilotes sont ceux qui sont doués. Pourtant avec de l’assiduité on peut progresser et développer sa capacité de pilotage.

Indoor

Ainsi dans ma pratique de l’indoor j’ai commencé par un rythme soutenu de 3 séances par semaine en me consacrant à chaque fois à consolider les bases au lieu d’apprendre de multiples choses. Le cours 4 lignes que j’ai mis en place à Cramayailes traite de la question en détail.

Actuellement je suis sur un objectif de rythme d’un entraînement par semaine avec beaucoup de période creuse car l’indoor est plus facile que l’extérieur puisque la variable vent est totalement maîtrisée.

Suivi des entraînements indoor

En me remettant un mois avant une échéance de compétition, j’arrive à reprendre mon niveau précédent.

Extérieur

Le cerf-volant en extérieur nécessite plus d’assiduité dans mon cas. Outres le fait de devoir apprendre à voler avec la variable vent, le cerf-volant Outdoor requiert plus de matériel. Au début quand on commence on ne dispose pas toujours de la panoplie SUL, Standard, semi-ventilé, ventilé. Cela a pour conséquence de limiter la plage de vent d’apprentissage et le nombre se séance ce qui conduit à allonger la durée de celles-ci.

J’étais dans ce cas de figure qui ne m’a pas permis de maîtriser toutes la plage de vent surtout en plage haute et l’allongement de la durée de chaque séance n’est pas idéale pour l’assimilation. Le cerveau apprend en dormant donc il vaut mieux 8 séance d’une heure que une séance de 8 heures.

Suivi entraînement outdoor

Actuellement mon objectif d’entraînement en Outdoor est de 3 séances hebdomadaires. Je dois rattraper mes lacunes. Nous ne sommes malheureusement pas tous égaux devant l’apprentissage. Certains auront besoins de moins de séances et d’autres plus. Mais l’expérience s’acquiert avec le temps donc multiplier les séances permet d’acquérir de l’expérience.

Assiduité et discipline

Pour celui qui désir se dépasser, l’accomplissement de toute activité doit se faire avec assiduité et discipline. Cela est encore plus vrai quand le temps est compté.

Une séance d’entraînement peut être optimisée en fonction de l’objectif. Si l’on dispose d’une heure pour voler, il faut être efficace et y consacrer réellement une heure. La répétition des exercices est un élément primordial. L’apprentissage étant fait de répétition il faut faire au moins 10 fois les exercices. Par exemple un virage sur la pointe est maîtrise si on le fait 10 fois de suite avec 10 sur 10.

La détente

L’entraînement ne doit pas faire oublier le plaisir de voler. J’aime terminer une séance par quelques minutes de vol libre afin de constater les progrès. Je découpe également la séance en portion de 20 minutes qui correspond pour moi à la limite de fatigue. Cette pause de 5 minutes max permet d’éliminer les tensions dans les poignées et les épaules.

2e séance de la journée

Après une matinée au gynmase de Moissy-cramayel à m’entraîner pour l’une des dernière fois avant la finale du championnat Indoor, il me restait encore un peu d’énergie pour affronter le vent de dehors à Courcouronne.

Entre 9 et 12 mph à 16h, le semi-ventilé était parfois un peu sous-toilé en fin de séance au bout d’une heure. Effectivement les relevé affichait 7 mph. Je comprends pourquoi j’ai souffert. Au championnat de France je pense que je vais pour la première fois sortir 2 revo en cas de vent un peu limite entre 2 catégorie.

La séance d’indoor du matin m’avait néanmoins un peu lessivé, je n’ai donc pas prolongé l’entraînement. Demain sera un autre jour.

Une semaine avant l’indoor de Marle 2018

Affiche festival de cerf-volant en salle de Marle 2018

La France est le seul pays européen où se déroule encore un championnat de cerf-volant en salle. 2 clubs portent à bout de bras cette pratique: Cramayailes (77) et Cerf-vol-aisne (02).

La première manche du championnat de France 2018 c’est déroulée en décembre dernier à Moissy-cramayel . La 2nde manche (la finale) aura lieu dimanche 18 mars à Marle. Venez nombreux assister à cette compétition où vous pourrez voir différentes disciplines: monofil, 2 lignes et 4 lignes. Vous pourrez également vous y essayer.

Animation paire indoor

L’indoor de Marle approche. Pour les participants voici deux ou trois idées d’évolutions en paire montrant les déplacements de pilotes. Les cerfs-volants ne se touchent pas ni les pilotes ni les lignes. Ces figures sont donc parfaitement réalisables pour peu que la vitesse de chaque pilote est identique.